Mondistributeur.com, Un problème et une solution


Mondistributeur.com, Un problème et une solution

Découvrez dans ces quelques lignes le parcours qui m’a mené à fonder ce site-web, les problématiques que j’ai rencontrées au fil de ces dernières années et les valeurs qui fonts de mondistributeur.com la référence en petite distribution automatique de café en France.

Responsable du foyer de la caserne tu seras !

Autodésigné à l’unanimité

 

Tout commence lors de la réunion de notre amicale de sapeur-pompier au cour de  laquelle un bilan de l’année écoulé est rendu mais également au cour de laquelle les nouveaux responsables sont élus. Plutôt comprendre là le moment où l’on s’auto désigne responsable d’une composante de l’association de la caserne.

Je deviens donc ce jour la Responsable du foyer de notre chère caserne composée d’environ 55 agents.

Notre caserne du Sud de la France, opérationnelle 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, est constituée d’une équipe de 4 agents postés la de 8 heure du matin à 8 heure du lendemain. En d’autres termes, 4 personnes entretiennent, partagent, mangent et dorment aux grès des interventions pendant 24 heures consécutives dans les locaux mis à disposition sans possibilité d’y dérogé d’aucune manière.

Oublier son portable ou sa brosse à dent s’apparente alors dans cette situation à la dernière foi ou vous avez oublié le cadeau d’anniversaire de votre conjoint(e).

Le café, mon meilleur ennemi.

Tout fraîchement couronné et plein de bonne intentions, j’écoute attentivement l’ex responsable du foyer me confier ses précieux conseils et ses mises en gardes et la discussion se termine par la transmission des fameuses clefs du foyer.

Véritable passe partout, je suis désormais en mesure d’ouvrir la caisse à ingrédients et la boite à cotisations.

Je me confronte alors à mes deux premières surprises, la boite à cotisations – l’endroit où tous les agents déposes leurs participations à l’achat des condiments à chaque garde- est à sec, pas une pièce et Il ne me reste en tout et pour tout du sel, du poivre et un rouleau de cellophane.

Heureusement, en cuisine subsistent les derniers achats de mon prédécesseur, il me reste ainsi quelques jours pour trouver une solution.

Et ça tombe bien j’ai un plan, un vrai !

Un dimanche à 7h40

« Salut Kelvin, désolé mais on a plus de café tu peux en ramener quand ? »

A moi donc de courir au supermarché trouver du grain pour notre machine à café, un doux matin de dimanche.

Moi qui pensais faire une grasse matinée, c’est raté !

Depuis ce jour, le foyer et tout particulièrement le café dicte ma vie.

 

Et l’huile d’olive dans tout ça ?

 « Salut, Il n’y a plus d’huile d’olive, on fait comment ? »

20, 30 puis 50, autant d’euros qui quittaient MES poches pour subvenir aux besoins du foyer.

Je menai donc une guerre pour récupérer toutes les cotisations de nos agents mais la tâche fut complexe et j’y perdit encore quelques heures de grasse matinée.

En effet, il n’était pas évident de motiver un agent de faire 25 kilomètres pour déposer la modique somme de 0.50€ dans la fameuse boite, et encore moins évident de deviner qui ne l'avait  pas déjà versée.

Le serpent qui se mord la queue... sauf que dans mon cas c’est le terminal bancaire qui avale ma carte bleu pour faire la différence lorsque je manque de trésorerie pour payer cette huile d’olive et ce fameux café.

On m’avait prévenu !

 

 

Le distributeur automatique de boisson chaude tu auras !

Plus de problème de café, le soulagement

Quelques semaines plus tard je mets mon plan en exécution et je contacte des prestataires en distribution automatique. Ni une ni deux un commercial se présente à notre porte et nous discutons donc de mon projet de distributeur automatique de boissons fraîches, boissons chaudes et de snack au sein de notre centre de secours.

Ce dernier sort un mètre de sa poche et mesure la dimension des accès qui mènent à la cuisine.

Le verdict tombe, le commercial accepte de nous proposer en dépôt gratuit un distributeur mixte ; en bas les boissons fraiches ainsi que les snacks, en haut les chocolats, thés et les diverses variantes à base de caféine, à nous le Cappuccino !

L’attente sera longue, trois semaines s’écoulent entre la signature et la livraison en camion de notre machine mais le résultat est la et je suis comblé, mes collègues aussi !

Je peux désormais consacrer les ressources financières du foyer à l’achat unique de l’huile d’olive, des épices et des quelques autres produits indispensables à la vie de caserne.

J’arrive désormais à équilibrer les comptes car en effet, le café soustrait de la note diminuait mes dépenses d’environ 70%.

Cette douce période dura quelques semaines.

 

Stupeur et tremblements, retour à la case départ

« Bonjour, je suis navré mais vous ne consommez pas assez de café, le distributeur est neuf et il nous faut plus de débit pour maintenir la gratuité de nos services »

Quelle déception, malgré nos 250 boissons chaudes et nos 200 gourmandises mensuels il n’était plus possible de poursuivre le contrat et je me retrouvais main devant, main derrière.

Je commençai à désespérer de trouver une solution adéquate et rentable pour ma petite caserne.

C’est moi que l’on viendrait chercher s’il venait à manquer quoi que ce soit au sein de notre « sweet home » et je ne souhaitais pas abandonner au bout de 3 mois, hors de question !

La déception des collègues se ressentait, comme un air de nostalgie...

Une feuille A4 épinglée à la place du regretté distributeur et un SMS général en guise d’excuses permettaient aux absents d’un jour de connaitre les tenants et aboutissants de la situation.

Sur ces quelques lignes un rappel des quelques règles concernant la collecte des cotisations me permettra de récolter une très grande partie des « taxes » et je disposa alors même d’excédents pour nous acheter du café. Un mal pour un bien, pour encore combien de temps ?

 

 

Une alternative et du café tu trouveras !

Suis-je le seul à ramer dans le grain ?

Je me repenchais alors sur mes recherches : un distributeur automatique de boissons chaudes d’occasion et de snack car oui, goûter aux délices d’un Kit-Kat avec un petit chocolat chaud à 3 heures du matin ça n’a pas de prix.

Trouver un distributeur automatique d’occasion ne fut pas un problème en soi, le problème fut de trouver 700 à 2000€ à investir dans cette solution et d’avantage de trouver une explication à toutes ces gaines, fils et récipients divers qui se chevauchaient à l’intérieur de ces mastodontes de technologie.

Comment dépanner et entretenir un distributeur automatique de café tout seul sans formation ni explications car là aussi, essayez donc de trouver un manuel d’utilisation sans avoir à vous arracher les cheveux par désespoir.

Ne sachant déjà pas très bien faire la différence entre le réservoir d’eau et de grain de notre machine à café, j’abandonna lâchement l’idée, une tasse de café à la main.

Je me tournai alors vers Google à la recherche d’une solution plus minimaliste, plus facile à mettre en place. Je pensais tout d’abord à un mini frigo équipé d’un monnayeur à pièces pour les boissons et à un tableau à coffre mural avec des codes permettant leurs ouvertures dès lors que j’aurai reçu un paiement de la part d’un des agents de notre structure… en vain trop cher et/ou inexistant.

Étais-je le seul parmi les 6.894 casernes et encore le seul des 3 400 000 entreprises que compte la France à rechercher une solution café économique et facile d’entretien ? apparemment oui.

 

 

Rechercher, trouver et partager

Obstiné, je dupliquai mes recherches en anglais, en espagnol et même en chinois. Je découvris à ce moment-là des distributeurs de capsule K-cup, une marque américaine très connu aux pays des hamburgers et du football américain.

J’entrevit à ce moment-là ma solution mais cette dernière n’était pas accessible de par la faible présence de capsule de café K-cup sur le marché français.

Mes recherches prenant le dessus sur mon rôle de responsable du foyer, je perdit la main sur cette dernière et me retrouva alors destitué par des auto-désignés volontaire, la passation de pouvoir ce fit ce qui eu le mérite de m'oter une épine du pied.

Ce n’est que plus tard que je concrétisai mes idées mais il fut hélas trop tard, entre temps une solution eut été trouvé et nous disposions alors du café en grain illimité et de surcroît gratuit. Comment rivaliser ? impossible

Durant les quelques années qui suivirent, 4 années pour être plus précis et les quelques expériences salariales qui en découlèrent je fus sujet aux mêmes problématiques encore et encore.. Du café sans gobelets, des gobelets sans café, une envie de caféine sans café.

En 2017, Je décidais alors de créer le site sur lequel vous lisez ces lignes et l’aventure pouvait débuter.

 

 

Mondistributeur.com se destine à être une boutique en ligne proposant des solutions cafés minimalistes, efficaces et rentables – au minimum peu coûteuse – permettant à qui qu’onques le souhaite de proposer leurs collaborateurs et clients un café de qualité de manière intuitive, contrôlé et sans mauvaises surprises pour leurs gérants et associés.

 

Et vous? Quelles difficultés rencontrez-vous au sein de votre entreprise et/ou association? 

Kelvin

 

0 commentaires

  • Soyez le premier à nous laisser un commentaire.

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés